ABDI

abdiomax6mum2
Facebook – Twitter – Instagram

Enfant, ce sont les berceuses de sa mère qui ont transmis à ABDI l’amour des mélodies. D’abord voix de tête dans une chorale religieuse aux Comores, son pays d’origine où il vivra jusqu’à ses 12 ans, le jeune homme intègre ensuite un collectif de rap à Marseille créé par ses cousins, Demron. C’est au sein de ce groupe qu’il apprend à poser des mots sur ses émotions, à écrire une chanson et à oser s’exprimer devant un micro. Première mélodie, premier texte, premier freestyle : le rap s’inscrit alors dans sa jeunesse comme un exutoire. ABDI découvre ce qui le fait profondément vibrer.

Quelques années plus tard, alors moniteur de colonies de vacances, il se sert de sa passion musicale pour transmettre à son tour aux enfants une manière de se libérer de leurs pensées parfois trop envahissantes. Un beau partage d’expérience. Il crée alors des ateliers d’écriture et de chant ; les enfants en raffolent, tous poussés par cette verve bouillonnante propre aux années de jeunesse et qui ne demande qu’à éclore. Influencé par son background musical peuplé de stars du rap américaines du début des années 2000 telles que Eminem, Tupac, Nas ou encore Notorious B.I.G, ABDI a déjà l’envie de créer un nouveau style, d’apporter une technique hybride novatrice. L’artiste en devenir veut poser des textes rap sur des mélodies pop.

C’est ainsi que commence à naître son style : une pop urbaine métissée, instinctive ; un mélange de rap, porteur de message, et d’autres techniques de chant. Ces deux univers conjugués forgent sa personnalité artistique, même si ABDI n’aime pas se définir par un style unique et choisit de n’appartenir à aucun genre, se laissant le choix de suivre spontanément ses désirs.

Dès 2014, alors qu’il vit maintenant à Nice, des artistes locaux le sollicitent pour écrire leurs titres ; Inees, Sonia, Trade, Meri-M… ABDI fait de nombreux featurings tout en continuant à créer ses propres morceaux.

En 2016, il poste sur le web une reprise, Voodoo, remportant alors un succès d’estime dans le milieu artistique dans lequel il évolue. Ce titre est découvert lors d’un showcase par un membre de l’équipe du rappeur Alonzo (ex membre du groupe rap Psy4 de la rime) grâce à un ami d’enfance d’ABDI. Le parcours du jeune chanteur va prendre un tournant crucial et connaître une incroyable accélération lorsque, quelques jours plus tard, Alonzo le contacte pour lui demander d’écrire Binta, qui deviendra le tube qu’on connaît (+ de 46 millions de vues sur Youtube) et qui figurera sur l’album Avenue Saint-Antoine sorti en mai 2016.
Aujourd’hui ABDI prépare son premier EP dont le single, Sylphide, sortira début 2017. Privilégiant plus que jamais la mélodie et les top lines sensibles, il ne s’inscrit pas dans les codes du rapgame, du hardcore ou dans l’imagerie bling bling des grosses cylindrées. Sa musique est avant tout le recueil de ses origines comoriennes, de la musique tanzanienne qu’il écoute en passant par ses grands maîtres de rap et RnB américains mais aussi par des artistes plus actuels comme Tory Lanez, Ayo Jay ou encore MHD. Un artiste moderne, novateur qui ne s’interdit rien, surtout pas la liberté créative. Premier single, Sylphide, sortie début 2017.

Amandine Grosjean

  • Date 15/12/2016
  • Tags ABDI

Les actions de l’agence