KY-MANI MARLEY

Kymanibannier

Ky-Mani Marley est un chanteur de reggae né le 26 février 1976 à Falmouth, en Jamaïque.

Fils de Bob Marley et d’Anita Belnavis, championne de tennis de table, son prénom, Ky-Mani, signifie en Afrique de l’Est, « voyageur aventureux ».

Il perd son père à l’âge de 5 ans, mais garde un bon souvenir de lui et se souvient qu’il l’emmenait souvent en promenade avec lui.

En 1985, à l’âge de 9 ans, il partira vivre aux États-Unis avec sa mère Anita. Adolescent, Ky-Mani s’intéresse au sport et fera des études sportives et à l’initiative de sa mère, il prit des cours de piano et de guitare.

Puis Ky-Mani devient un admirateur des morceaux Ska des années 1960 faits par son père avec Les Wailers, il leur trouve une particularité. C’est ainsi qu’à l’âge de 20 ans, il devint rasta et laissa ses dreadlocks pousser.

Ses débuts

Il commence sa carrière musicale en 1995, avec un premier single Unnecessary Badness. En 1996, à l’âge de 20 ans, Ky-Mani signe chez Shang Records et sort son tout premier album, Like Father Like Son (« Tel père, tel fils »), un album de 22 morceaux dont 11 titres qui sont des reprises de Bob et 11 autres (à la suite de chacun) qui sont des versions Dub. On peut déjà s’apercevoir que Ky-Mani est un jeune homme bourré de talent et dont la voix vibre comme celle de son défunt père.

Son évolution

En 1997, il participe à une chanson et à un clip avec P.M. Dawn, le titre hip-hop Gotta Be… Movin’ On Up qui sort en single en France en 1998.

En 1999, il sort son second album, The Journey (« le voyage »), un album avec des titres allant du Reggae, R’N’B au Rap/Hip-Hop ou même encore au Funk. Les talents de Ky-Mani sont multiples et cet album nous le démontre. On remarque que les influences de Ky-Mani vont du Reggae au Rap. Ky-Mani peut avoir une voix R’N’B tout comme une voix comme les chanteurs de hip-hop.

En 2001 arrive l’album Many More Roads (« quelques routes de plus »), un album cette fois plutôt orienté vers le Reggae et son message.

En 2003, une compilation du nom de Milestone paraît.

Toujours en 2003, Ky-Mani obtient un rôle dans le film jamaïcain One Love qui aura un énorme succès auprès du public et qui fera de Ky-Mani une star encore plus célèbre. Le DVD est sorti en France.

Sur le chemin du succès

À la suite de son succès dans One Love l’acteur a été redemandé pour le film Shottas, qui traite de la violence en Jamaïque, où Ky-mani partage l’affiche avec Spragga Benz et Wyclef Jean. Il a aussi fait une chanson avec le chanteur Alborosie qui porte le nom de Natural Mystic qui est une reprise de la chanson du même nom de Bob Marley son père. Ky-Mani fait partie du groupe The Marley Bros (« les frères Marley »), un groupe composé de Ziggy, Julian, Stephen, Damian et Ky-Mani Marley qui se réunit pour des concerts.

En 2010, il participe au titre de Protoje, Rasta Love.

En 2014, il se produit au festival des Vieilles Charrues, où il interprète de nombreuses chansons de son père.


Ky-Mani Marley (born 26 February 1976) is a Jamaican reggae and hip-hop artist. His name is of East African origin, and means « Adventurous Traveler ». He is the only child of Bob Marley with Anita Belnavis, a Jamaican table tennis champion.

Ky-Mani was born in Falmouth, Jamaica, but at the age of nine, he relocated to the inner-city of Miami . During his youth, Ky-Mani was unaware of his musical abilities, sports being his first love. With his mother’s direction, he took piano and guitar lessons and played trumpet in his high school band. In addition to tapping into his musical talents, Ky-Mani was an athlete, competing in soccer and American football. As a teenager, Ky-Mani started rapping and deejaying; his first single was « Unnecessary Badness ». He became inspired as a singer after being asked to sing a hook to a song during a recording session at a studio in Miami. Ky-Mani soon began experimenting with laying tracks, at times with his brothers, Stephen, Julian and Damian.

His path to success

Ky-Mani signed to Shang Records where he recorded his debut album in 1996 titled Like Father Like Son, and several singles: « Judge Not » with Patra, followed by « Dear Dad » (which topped the British reggae charts),[1] « Who The Cap Fit (remix) », and « Sensimelia », all of which added to his growing reputation as a master in the new generation of reggae musicians. In 1997, Ky-Mani joined forces with Praswell (Fugees) on a hit cover of Eddy Grant’s « Electric Avenue ». Marley appeared at Midem (international music showcase), when it was held in Miami for the first time. In the Cameo Theatre, Marley performed a set which was aired live by the Caribbean News Agency to 36 countries.

Marley became the subject of a bidding war. He signed with Gee Street/V2 Records in 1997 where he completed a collaboration with label mate P.M. Dawn on the single « Gotta Be Movin’ On Up ».

Marley’s next recording was the 2000 release, The Journey. In 2001, he released his third studio album Many More Roads. He then went on tour and in 2004 and released his fourth studio album, Milestone. In 2007, he released Radio. His new album titled Maestro was released on June 30, 2015.

Marley’s acting work included lead roles in the Jamaican films Shottas and One Love.

L’agence OMAX6MUM à été chargée de la promotion du concert de Ky-Mani Marley au Cabaret Sauvage (Paris)

Client : Cartel Concerts
Facebook de l’artiste : www.facebook.com/kimany-marley

  • Date 30/05/2015
  • Tags KI-MANY MARLEY