Soft

Biographie

Attention, phénomène ! Il ne s’agit pas de zouk, de kompas, de dancehall ou de r’n’b, les tendances dominantes aux Antilles, et pourtant Soft a provoqué un véritable raz de marée à la Guadeloupe. Son album « Kadans à péyi-la » s’y est vendu à plus de 11.000 exemplaires en seulement 4 mois. Fin janvier 2006, alors que ce même album n’était pas encore disponible en métropole, le groupe remplissait la Cigale à Paris. Du jamais vu depuis Kassav !

Passionnés de jazz et de musiques traditionnelles guadeloupéennes, les quatres membres du groupe inventent un nouveau style, des sonorités et compositions modernes mais résolument créoles. Une musique à la fois tendre (soft) et épicée, paisible et gorgée de swing solaire.

Au-delà de sa singularité musicale, Soft se démarque par la pertinence et l’engagement de ses textes. Fred Deshayes, leader du groupe et docteur en droit à l’université de Guadeloupe, parle « de choses que tout le monde ne veut pas entendre », de vérités qui font mal sur les difficultés politiques, économiques et surtout identitaires de l’île.

Un véritable vent de fraîcheur sur la musique antillaise.

 

L’agence Omax6mum a co-produit le concert du groupe Soft à la Maroquinerie.

  • Date 29/01/2015
  • Tags Soft